26 novembre 2017

5 manières (plus la vôtre) de pratiquer la montagne l’hiver

 
Progression. Conversion. Progression. Conversion. D’un rythme régulier, ils montent en silence, afin de gérer au mieux leur effort. Afin aussi de se laisser pénétrer par la beauté de cette combe étroite et raide, que bientôt atteindront les premiers rayons du soleil, tandis qu’eux s’approcheront du col, et de leur but.

Hiver = Ski, baby !

 

 
montagne
 

 

Dans quelques semaines – jours, même, peut-être ?! - l’hiver sera là, et déjà, les aficionados des pentes blanches sont au taquet, affûtés. Alors, l’hiver en montagne, synonyme de sorties sur les pistes, équipé de son forfait et de son plan des remontées ? Bien sûr, mais pas que. Stéphane Dan, guide de haute montagne mais aussi scénariste à ses heures et cristallier l’été, est le propriétaire à l’accent chantant de l’agence de guides Iso0, opérant dans la vallée de Chamonix.

" Depuis quelques années, on constate un fort attrait pour le ski de randonnée et la freerando " confirme-il.
 

Il poursuit : « Nos clients sont à la recherche d’une manière différente de vivre la montagne : de belles descentes, de magnifiques sommets loin des remontées, l’attrait pour une nature pure, mais aussi la possibilité de se découvrir soi-même en testant ses limites, et de partager des moments forts avec une petite bande de potes accros aux pentes et à leurs planches ! ».

 
montagne
 

 

Réservé aux skieurs chevronnés, le ski de randonnée ? Plus maintenant, car la pratique se démocratise et attire aujourd’hui un public plus large. La station de la Rosière en Savoie, propose ainsi un espace de découverte du ski dédié à la randonnée.

On constate chez les pratiquants le besoin de chercher ses limites, chacun à son niveau, de se dépasser, de rechercher le calme des grands espaces."

" C’est pour répondre à ce besoin et à cette demande que nous proposons des sorties accompagnées et avons mis en place des itinéraires de randonnée balisés, près des pistes, qui permettent d’expérimenter le ski de randonnée en toute sécurité… avant d’aller plus loin, si affinités ! "
explique Elise Gentit, responsable communication de la Rosière.
 
  
montagne
 

 

Grand, le regard clair et les cheveux en bataille, une pointe d’accent lui aussi, Martin pourrait être le parfait skieur de télémark scandinave s’il n’était pas Autrichien. En tout cas, ce n’est pas lui qui contredira Stéphane. Sa montagne, il la conçoit libre, talon compris. « J’ai découvert le télémark il y a une vingtaine d’années et j’ai immédiatement adoré cette manière différente d’expérimenter la glisse et de jouer avec ses planches, sur la piste et encore plus en dehors. Et il n’y a qu’en Télémark que vous avez la poudreuse qui vous passe au-dessus de la tête dès que vous sortez de la piste… sauf peut-être dans les Bugaboos », explique-t-il, le sourire jusque dans les yeux. « Le Télémark est une pratique exigeante physiquement, mais si, à la fin de la journée, vous avez souvent les cuisses en béton armé, l’esprit, lui, est ultra-léger ! ».

 
montagne
 

Marche nordique et raquettes

Si la pratique du ski offre une grande variété de styles de pratique, savourer la montagne ne passe pas nécessairement par les planches. Signe de l’appétit croissant pour des modes de pratique « doux » et de l’envie de varier ses activités lors de séjours en montagne, sorties en raquettes ou encore marche nordique, en mode sportif ou plus contemplatif, sont aujourd’hui très prisés des adeptes de la montagne en hiver. On peut bien sûr vouloir sortir des sentiers battus, mais ces activités se pratiquent aussi en station. « A la Tania, qui fait désormais partie du domaine de Courchevel et qui accueille depuis longtemps des non-skieurs pendant la période hivernale, des itinéraires balisés, de raquette ou de marche nordique, permettent de découvrir et de vivre la montagne autrement», explique Ariane Fondard, responsable communication de la station. Elle continue :

Quand la neige décide de se faire un peu attendre, les pistes et sentiers sont aussi l’occasion rêvée de pratiquer trail, vélo électrique ou VTT
 

Alors, avec l’arrivée de premières neiges, à quoi va ressembler le programme ? Ski-rando ou piste ? Raquettes ou marche nordique ? Descentes talon fixé ou libéré ? Pourquoi choisir : l’hiver en montagne est aussi varié que vos envies et vos humeurs, et ce genre de bonne nouvelle… c’est comme Noël avant l’heure !

 
montagne
 

 

Ne laissez passer aucune de nos histoires