19 juillet 2017

L’équipe commerciale Eider à l’assaut de la Pierra Menta

Après la mythique Pierra Menta d’hiver, l’une des plus célèbres courses de ski-alpinisme au monde, la station d’Arêches-Beaufort a accueilli pour la 3ème année consécutive son pendant en version été. Par équipe de deux, les coureurs doivent faire preuve d’esprit de cordée pour pouvoir boucler en 3 jours les 70 km et 7000 m de dénivelé positif prévus lors de cette course de trail.

Nous avons ainsi pris le temps d’interviewer entre deux entraînements deux de nos collaboratrices Eider qui se lancent le défi de venir à bout de cette course.

Montagne
 
Eider

Salut Céline et Estelle, présentez-vous !

Céline

Je m’appelle Céline Bonnardon et je suis représentante commerciale dans le secteur Savoie et Haute Savoie pour la marque Eider.

Estelle

Estelle Peretto, je suis assistante de direction commerciale et force de vente. Je suis, de plus, ambassadrice de la marque Eider depuis maintenant deux saisons.

 
“ Il s’agit d’un défi, une façon de repousser ses limites ”
 
Eider

Quelles sont les raisons de votre participation à cette Pierra Menta ?

C.B

La beauté des paysages et le profil très montagnard de cette course m’ont attiré, il s’agit d’un défi, une façon de repousser ses limites.

E.P

La Pierra Menta est sans aucun doute la plus belle course à laquelle je n’ai jamais participé de toute ma vie (et je ne dis pas seulement cela parce qu’elle se passe dans mes montagnes). La course est très technique et très aérienne, il faut savoir faire le chamois ! Les paysages sont à couper le souffle, avec de nombreux passages d’arêtes. Quand on arrive au sommet on se sent vraiment vivant dans l’univers qui nous entoure.

 
montagne
 

Il y a également la notion de partage de la course avec ma collègue Céline. Les trails sont souvent très solitaires, mais la Pierra Menta offre la possibilité de courir à deux, de vivre une expérience ensemble… et d’en baver ensemble. Cela crée des liens très forts dans cet environnement montagne et je crois que c’est vraiment cela que je viens chercher sur cette course.

 
“ Je définirais donc cette course en deux mots : plaisir et partage. ”
 
Eider

Pourquoi avoir choisir de participer en équipe, toutes les 2 ?

C.B

Nous nous entendons super bien et nous avons toutes les deux le même état d'esprit : la découverte et le plaisir avant tout. Tant mieux si la performance sportive est aussi là !

E.P

De plus, nous sommes souvent amenés à travailler ensemble. Courir à deux est un sacré challenge qui va nous permettre de mieux nous connaitre et donc de renforcer, à terme, le travail que nous réalisons ensemble. Courir ensemble c’est souffrir ensemble, s’encourager, pleurer, se motiver, avoir envie d’abandonner pour finalement aller jusqu’au bout. Tout cela va être très fort en émotions et nous rapprocher pour être plus fortes ensemble et partager une très bonne expérience de vie.

 
Montagne
© Vincent Kronental Photography - Photossports 
Montagne
© Vincent Kronental Photography - Photossports 
 
Eider

Quel type de traileuse êtes-vous ?

E.P

Nous avons des profils différents. Céline a fait du 400 m haies et de l'heptathlon sur piste jusqu'à l'âge de 22 ans. Elle a donc un passif de sprinteuse, même si par la suite elle a pratiqué beaucoup d'autres activités outdoor où l'endurance est de mise, comme le raid aventure par exemple.

C.B

Estelle vient davantage de la montagne, elle est née à Arêches-Beaufort et crapahute en montagne depuis toujours. Elle connaît donc bien le terrain là-bas et cela nous aidera forcément pendant la course. Elle a aussi un profil plus endurant et est plus jeune, cela facilite la récupération : sur une course à étape cela a son importance. Estelle devrait donc apporter la gestion de l'effort et moi la vitesse, nous estimons être parfaitement complémentaires !

 

montagne
Estelle fait travailler son cardio au Parmelan.
 

 

 
Eider

Quel est votre programme d’entrainement pour préparer cette course ?

C.B

A J-30, nous courions toutes les deux sur la Maxi Race, à Annecy. Estelle courait une longue distance, 2 fois 42km, tandisque j’ai préféré courir une distance plus courte correspondant mieux à mon profil « explosif » : un relai à 4 sur 15 km. Depuis, nous courons ensemble le plus souvent possible pour s'accorder sur le rythme à tenir. Nous essayons de courir ensemble le midi au moins 2 fois par semaine entre deux rendez-vous commerciaux. Le but de ces sorties d’une heure est d’enchaîner du dénivelé court. On complète ensuite par des sorties le soir : 2 fois par semaine où nous réalisons beaucoup du dénivelé tout en s'entraînant à marcher vite dans des montées raides et en courant sur des terrains raides et escarpées en descente. Pour cela notre terrain de jeu favori est le Parmelan, à deux pas du bureau, près d’Annecy.

 
“ Notre terrain de jeu favori est le Parmelan, à deux pas du bureau, près d’Annecy. ”
 
 

Nous peaufinons notre préparation avec de belles randonnées le week-end. Nous incluons également des séances de fractionné en montée, quand cela est possible et que la motivation est au rendez-vous (même si nous n’apprécions pas forcément…) La dernière semaine, on réduit le nombre de sorties. Ce qui sera le plus important sera d'arriver reposé avant le jour J: de bonnes nuits de sommeil et des séances de yoga sont au programme !

 
Eider

Avez-vous une alimentation particulière pour préparer cette course ?

C.B

Estelle est végétarienne, et globalement nous aimons toutes les deux la nourriture saine. Nous n’allons pas adapter radicalement notre alimentation. Nous veillerons seulement à manger un peu plus de sucres lents la dernière semaine pour partir avec plus de réserve.

E.P

Je ne pense pas qu’il y ait besoin d’avoir une alimentation particulière, il faut juste savoir écouter son corps, ce dont nous avons réellement besoin. C’est sûr que comme nous sommes des amoureuses de la montagne, nous sommes plus à même de consommer des produits sains, locaux qui sont d’après nous, bien meilleurs pour notre corps que des produits de grandes surfaces. Manger de tout, varié et de saison sans tomber dans les extrêmes me parait être un bon menu d’avant-course.

 
Eider

Quels produits avez-vous choisi pour cette Pierra Menta ?

C.B

Les tee-shirt et débardeur Sparkle: ils sont particulièrement légers et respirant, tout ce qui va nous falloir pour gravir les 7000m de D+. Les produits de la gamme Move sont également spécifiquement étudiés pour le trail running et seront donc forcément de la partie.

E.P

Je vais d’ailleurs apporter ma jupe Move : en plus d'être féminin, elle est très confortable avec son sous-short en maille très respirant. La veste Move est ultra légère et se compresse parfaitement au fond du sac de course et pourra nous apporter une bonne protection sur les sommets escarpés. Le collant Move 3/4 sera en option, en cas de mauvais temps.

 
montagne
© Vincent Kronental Photography - Photossports 

Ne laissez passer aucune de nos histoires